Rideau de verre, le 12 décembre 2012

Une mise en espace de « Rideau de verre » de Claire Fercak (éd. Verticales), par Ismaël Jude.

Une actrice, Céline Milliat-Baumgartner, une créatrice sonore, Delphine Chambolle, une plasticienne, Delphine Moniez.

Elles jouent ensemble, en direct et à vue. Elles bricolent quelque chose de simple sans effet spectaculaire ni illusionniste. Quelque chose qui aurait la simplicité, et la bouleversante profondeur, d’un « jeu d’enfant ». Ce jeu pourrait s’appeler : « Qu’est-ce qu’une petite fille? »

Rideau de verre, est une plongée dans l’enfance par bribes mémorielles, sauts dans le temps, éclats d’événements. La narratrice s’y exprime tout autant à la première personne, le « je » du souvenir, qu’à la troisième, ce « elle » plus distancié. Elle recompose une genèse personnelle dans un va-et-vient de temporalités bouleversées. Gamine fébrile et coupable (mais de quoi ?), elle porte le poids d’un mal trop lourd que l’on comprend au fil du texte. Petite fille, l’est-elle encore ou est-elle condamnée à l’être toujours aux yeux de ce père, figure insondable et fuyante ?

Représentation prévue le 12 décembre 2012 dans le cadre de la résidence de Claire Fercak à la BULAC.

Spectacle partenaire du Labo LAPS.

CONTACT
zavodtheatre[@]yahoo.fr

Imprimer le Flyer Rideau de verre (pdf)

Venir à la BULAC


Articles qui pourraient vous intéresser :


This entry was posted in Rideau de verre, Claire Fercak and tagged , , , by Flore Garcin-Marrou.

Pour citer cet article : Flore Garcin-Marrou, "Rideau de verre, le 12 décembre 2012", Labo LAPS 2012. URL : http://labo-laps.com/rideau-de-verre-le-12-decembre-2012/

A propos Flore Garcin-Marrou

Flore Garcin-Marrou est docteur en littérature française (Université Paris 4 – Sorbonne). Elle a enseigné les Études théâtrales à la Faculté libre des Sciences humaines de Lille et à l’Université Toulouse Le Mirail. Sa thèse s’intitule "Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie". Elle est l’auteur d’articles sur le théâtre au carrefour des sciences humaines. Elle est également metteur en scène de sa compagnie "La Spirale ascensionnelle" et poursuit un travail d’expérimentation théâtrale au sein du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS).